Bien sûr nous eûmes des orages...

Publié le par Elsa

Alors donc, la manager la plus cool de l’histoire de CCaSS s’en va ?

 

Quelles sont les conséquences prévisibles ? Les marchés vont-ils dégringoler ?

 

A prévoir, un probable gain de productivité entre 15h et 16h le vendredi après-midi, quand je ne viendrai plus en staff faire des blagounettes pas drôles obligeant les pioux-pioux à mobiliser leurs ressources diplomatiques pour feindre de rire de bon cœur.

 

Vous surveillerez de près Guillaume D, qui risque de se laisser mourir dans son coin. Et gardez aussi un œil sur Marie-Charlotte, Julien et Michel, possible blues de l’après Boniface.

 

Il est probable qu’Arnaud se fasse désormais appeler Doudou, malgré lui. Pardon Arnaud.

 

 

Un petit coup de JJ Goldman : « Puisque je pars. Je garde en mémoire votre au-revoir ». Merci pour cette belle soirée.

 

C’était quelque chose d’être debout sur cette chaise et de voir cette mer de visages familiers, souriants tournés vers moi, toutes ces belles personnalités, ces intelligences, en attente d’un discours à la Barak, au bas mot…

 

Vous n’imaginez pas la quantité d’adrénaline qui s’est déchargée dans mon sang quand je suis montée sur la chaise, pour sonner la cloche et prendre la parole. L’adrénaline c’est bon pour partir en courant, pas pour faire des beaux discours. J’ai donc échoué lamentablement à vous dire que…

 

Comme c’est plus ma partie, je vous l’écris.

 

Je voulais rendre hommage aux piou-pioux. Les piou-pioux qui ont fait les dernières années joyeuses, travailleuses, curieuses, marrantes, étonnantes, et chiantes aussi parfois. Saluer le regard que Pauline pose sur le monde, la force tranquille de Clément, l’intelligence humble d’Alexandre, la bienveillance de Guillaume. Souligner qu’avec Jean-Gab, tout est toujours au carré, ça laisse du temps pour rigoler. Je voudrais partir avec un peu du charisme envoutant d’Anne, de l’intégrité d’Audrey, de l’enthousiasme bluffant de Marissa.

 

Et tous les autres ! Les beaux caractères bien trempés que j’ai commencé à découvrir au détour d’une mission, d’un parrainage…

Vous allez me manquer. Sachez-le. Tous les jours depuis quelques semaines, je me dis que vous quitter, c’est une belle connerie.

 

Mais alors pourquoi tu pars Elsa ???

 

Comme dirait Jean-Jacques Goldman « Je [vous] perdrai peut-être la bas, je me perds si je reste là. » Oui voilà, c’est un choix très personnel, et qui me va.

Vous allez me manquer, même ceux qui n'on pas été cités à l’oral ou à l’écrit…

 

 

 

Quand je pense à Eric M, et à notre collaboration, c’est le début d’une très belle chanson de Jacques Brel qui me vient : « Bien sûr nous eûmes des orages… »*.

12 ans de collaboration, c’est fort. 

 

A Christophe une mention spéciale d’avoir été toujours là quand j’avais besoin de chewing-gums.

Et surtout un soutien sobre et juste dans les moments difficiles.

 

Je ne peux pas quitter EY sans remercier Eric D grâce à qui j’ai rencontré toutes ces personnes formidables. Grâce à CCaSS, il y a dans ma vie tout un tas de collègues, qui sont très vite devenus des copains, des amis, voire plus : Eric, Adrien, Christophe, Laure, Gabrielle, François, Charlotte, Greg, Jean-Christophe…

 

Et bien sûr, Sarah, mon amie, ma sœur, qui a placé en moi une foi indéfectible et magnifique.

 

Merci à tous, ce fut une belle aventure.

 

 

 

 

 

 

 

*Oui je sais c’est une chanson d’amour. Mais vous connaissez une chanson de Brel sur les collègues vous ? "Je vous ai apporté des fichiers, parce que les classeurs c'est périssable."

Publié dans ****

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vanessa M. 02/01/2013 21:17

J'adore cette nouvelle version de Brel !
Quitter sa jolie maison de travail après un si long moment passé ensemble, je sais ce que ça fait. Je te souhaite bcp de bonheur ds ta nouvelle aventure, dont je n'ai pas encore saisi complètement
le contenu. Mais comme tu es une créatrice née, ça devait bien sûr arriver.
PS : curieux de voir que chez EY aussi on les appelle les pioupioux ! :)

poulette basquaise 05/11/2012 19:15

Comment ça ? C'était pas moi la manager la plus cool de l'histoire d'EY ? (remarque ce n'était pas la même époque, j'en suis restée à l'ère EYES, je ne sais même pas ce que veut dire CCaSS). Un peu
triste d'avoir raté ta fête de départ, je te fais signe à ma prochaine venue !

Elsa 05/11/2012 19:24



Toi t'étais la meilleure, pas la plus cool (je vais avoir des probèmes avec Laurette...mais j'assume). Oui, fais moi signe et mais de toutes façons d'ici là je vais t'appeler. 



Jalila 31/10/2012 09:15

Bonne continuation, je te souhaite le meilleur...
Te lire a été très émouvant.... Je n'ai pas cliqué sur les musiques, j'aurai fondu en larmes c'est sûr... car je me souviens de ce sentiment de devoir partir vers d'autres horizons mais de vouloir
rester pour s'enrichir de la beauté des gens et de ce qu'ils nous apportent...
C'est aussi pour ça que je viens vous voir à chaque occasion qui se présente, afin de ressentir encore et encore cette belle cohésion....la CCaSS cohésion...

A bientôt Elsa.... & Co